Lettre de liaison :

Le Congrès permanent de la langue occitane

Lo Congrès est l'organisme interrégional de régulation de la langue occitane. Il rassemble les institutions et les fédérations historiques occitanes et est soutenu par les collectivités et le Ministère de la Culture et de la Communication - DGLFLF.
  • dicod'Òc dicod'Òc
  • tèrm'Òc tèrm'Òc
  • vèrb'Òc vèrb'Òc
  • top'Òc top'Òc
  • express'Òc express'Òc
  • punt de lenga punt de lenga
FR→OC
OC→FR
OC→OC
Historique

Expressions

« Manger comme un ogre »

Manger comme un ogre

Manjar coma un estruci

punt de lenga

Le passé composé

Legir lo jornal

Comment former et quand employer le passé composé ?

« As legit lo jornal ? »

Actualités

  • All
  • Institution
  • Politiques
  • Publications
  • Recherche
  • Ressources
  • Tout
  • Événements
  • Défaut
  • Titre
  • Date
  • Aléatoire
load more / hold SHIFT key to load all load all

Mise en lumière

Lo Basic en ligne !

Lo Basic, lexique élémentaire français-occitan du Congrès.

API du Congrès

Développez vos applications avec les données du Congrès.

Plateforme ReVOc

Donnez votre voix pour construire la reconnaissance vocale en occitan.

Base textuelle

Consultez la base textuelle occitane BaTelÒc.

Pour les mobiles

Téléchargez dicod'Òc et verb'Òc sur votre mobile.

Laboratòri

Outil de consultation avancée des lexiques du Congrès.

Conselh deus usatgèrs deu Congrès

« Vous connaissez les outils linguistiques mis en ligne sur le site locongres.org. Mais Lo Congrès, c'est aussi un outil de régulation de la langue qui a pour but de produire les normes que les usagers doivent suivre. Pour cela, il s'appuie :

  • sur l'aide d'un Conseil linguistique qui rassemble des linguistes de toutes les régions d'Occitanie (cf. les statuts)
  • sur l'autre chambre du Congrès qu'est le Conseil des usagers. Il a pour but de rassembler et de rapporter le point de vue de ceux qui utilisent la langue, notamment au quotidien.

Deux conseils ?

Et oui, nous pouvons remercier ceux qui ont pensé, au moment de la construction du Congrès, qu'il fallait considérer et se faire le relai et l'écho de la voix des usagers.

Nous avons fait du chemin dans la définition du rôle du Conseil des usagers et de ses relations avec Lo Congrès et son Conseil linguistique, et nous avons inventé une manière de faire qui change de ce qu'on a vu jusqu'à présent dans le domaine de l'occitan et de l'occitanisme : le Conseil linguistique n'est pas là pour donner des leçons aux élèves apprivoisés du Conseil des usagers. Ce conseil a un rôle bien plus actif pour questionner, aiguiller et porter la voix de ceux qui sont chaque jour confrontés à l'emploi et à la transmission de l'occitan.

Les usagers ont des besoins concrets en matière de norme linguistique et de lexiques ; le rôle du Conseil des usagers est d'interpeller Lo Congrès et son Conseil linguistique et de contribuer à établir les priorités.

Des principes ?

Ce mot, nous voulons l'utiliser pour donner un cadre à notre façon de faire, et non pas pour énoncer des précèptes moraux immuables.

La langue occitane est dans un état alarmant : elle ne se transmet plus à la maison, depuis un moment, et l'offre publique de transmission à l'école ou dans les médias est plus qu'anecdotique.

Ceci posé, les discussions sur la norme orthographique occitane ne doivent pas faire oublier que, globalement, nous avons une norme graphique qui fonctionne. Le problème de socialisation de la langue ne vient pas d'une absence de norme. C'est l'absence de socialisation qui peut être la cause de l'absence de norme claire pour quelques points.

Quatre pistes pour avancer

Simplification : il faut que les règles soient digestes, éviter l'accumulation d'exceptions. Nous constatons une dichotomie entre étymologie et usage dont souffre l'enseignement de la langue. Nous demandons à avoir une approche de la langue qui soit plus synchronique que diachronique.

Nous considérons que la langue, avec ses variantes, doit avoir une cohérence interne, sans avoir besoin de renvoyer à la langue source (le latin). Il ne nous faut pas perdre de vue que les apprenants n'entendent plus la langue à la maison, pour la plupart, ils sont très influencés par le français, surtout, et ils doivent apprendre très vite, parfois ; ceci oblige à une certaine exigence pour ce qui est de l'efficacité.

La relation graphie-phonie : elle peut être source d'erreurs et participe à répandre une phonologie parfois catastrophique.

Valoriser le commun, mais respecter et transmettre les variantes locales : il est très compliqué de savoir où positionner le curseur entre cultiver les localismes et développer un standard. Il faut trouver une manière de normer et développer une langue institutionnelle, mais nous ne devons pas priver les gens de la gymnastique enthousiasmante qu'est l'effort d'aller vers la compréhension des variantes de l'occitan. Communiquer dans une langue trop générale, c'est se priver de faire goûter aux gens la magie de l'intercompréhension occitane.

Exigence et tolérance : l'important, c'est de diffuser la langue et de ne pas dramatiser. En ayant toujours conscience de la situation sociolinguistique de la langue, très minorisés, nous avons un devoir d'exigence avec ceux qui ont une pratique assez courante et à la fois un devoir de tolérance avec ceux qui ont une pratique plus ponctuelle.

Comment aller de l'avant ?

Le Conseil des usagers représente aussi les utilisateurs des outils construits et mis à disposition par Lo Congrès.

Il recense les erreurs ou points perfectibles afin de gagner en efficacité et en qualité.

Le bureau deu Conseil des usagers :

  • Président : Patrici Baccou (directer du centre APRENE)
  • Secrétaire : Joan Breç Brana (responsable du pôle langue et société au Congrès)

Pour contacter le Conseil des usagers : conselh.usatgiers@locongres.org.

Lo Congrès

Lo Congrès permanent de la lenga occitana est une institution scientifique et morale indépendante qui représente les acteurs et les utilisateurs de l’occitan – appelé aussi langue d’Oc.

Lo Congrès a pour but de contribuer à la vitalité et au développement de l’occitan, en travaillant à sa connaissance et à sa codification par la production des outils concernant les différents aspects de la langue occitane (lexicographie, lexicologie, terminologie, néologie, phonologie, la graphie, la grammaire et la toponymie). Il agit selon des principes d’action tels que le respect de l’unité et de la diversité de l’occitan, la stabilité, la représentativité des régions linguistiques du territoire d’Oc, la collégialité des décisions et la diffusion de l’information.

Lo Congrès rassemble ainsi les institutions et les fédérations historiques de la langue occitane sur trois États de l’Union Européenne (France, Espagne, Italie). Il compte parmi ses membres publics les régions Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes, et soutenu par le Ministère de la culture et de la communication D.G.L.F.L.F..

Conselh lingüistic  deu Congrès

La Communauté scientifique est représentée au Lo Congrès par le Conseil linguistique. Ce conseil assesseur est déjà constitué et ses membres sont à l'œuvre. Toutes les régions occitanes y sont représentées. Le Conseil linguistique a un Président et un bureau élu, ainsi que des commissions qui travaillent pour les besoins du Lo Congrès.

Le bureau du conseil linguistique :
- Président : Patric Sauzet
- Vice-présidents : Bernat MOLIN et Maurici ROMIEU
- Secrétaire : Arvei LIEUTARD
- Membre : Domergue SUMIEN

Office public de la langue occitane Ministèri de la Cultura - DGLFLF Région Auvergne-Rhône-Alpes Departament deus Pirenèus-Atlantics Comuna de Tolosa Departament de las Hautas-Pirenèas Département du Tarn Département de la Dordogne POCTEFA Département du Gers Communauté Pays Basque Communauté d'agglomération Pau Pyrénées