Lettre de liaison :

Dictionnaire occitan

Résultats de la recherche (10000) :

BABOURINETO, s. f. Bobmetle, birloir d’uneporte, v. viret.

Sarro la babourineto,

Viro la babourida,

Sarro la babi,

Viro la baba,

Sarro la babourineto.

CH. POP.

R. bôubino.

Babournas, v. bournau ; babous, v. bavous.

i — 26

Tresor dóu Felibrige
BALETO, f.s.s. Petite balle. R. balo.

Balèts (bord.) pour valès (vous valez); balèu (g.) pour va lèu (va ou viens vite); balgaire, v. vau-gaire ; balgo (1.), qu'il vaille, balgon (1.), qu'ils vaillent, balgut(l.), valu, v. valé; balha, et dérivés, v. baia; balha, v. badalha ; balhaca, balhacaire, v. barlouca, barloucaire; balbadasso, v. valadas ; balhan, v. baian ; balhanco, v. baianço; balharc, balharge, v. baiard 3 ; balliat, v. valat ; balhent, v. valènt; balhentié, v. Valentié; balhi (lim.) pour baière (je donnai) ; balhi-balha, v.baiibaia ; balhico-balhaco, v. barlico-barloco; balho, v. baio ; balhot, v. baiot ; balhou, v. badalhou.

Tresor dóu Felibrige
BARRIHO, BARRIUHO (1. g.), (port,barrilha, esp. barrilla, cat. barella), s. f. Soude cultivée, plante, v. sôudo; cendre de soude, v. vitraire ; pour baril, caque, v. barrielo.

Tresor dóu Felibrige
DESBARRICA, DESBARRICADA,V. a. Défaire une barricade, dégager ce qui était barricadé. R. des, barrica, barricada.

Tresor dóu Felibrige
BARBIE, BARBIÈ BARBÉ IERO,(1), (g. b ), IÈIRO, ÈRO (rom. barbier, barbee, barbiar, cat. barber, esp. barbero, port, barbeiro, it. barbiere, b. lat. barbarius), adj. et s. Qui concerne la barbe ; celui, celle qui fait la barbe, barbier, perruquier, v. rasaire; frater, chirurgien (vieux), v. cirourgian ; Barbier, Barbiéry, Barbéry, Barbéris, Barbé, Barbés, noms de fam. méridionaux.

Plat barbiè, plat à barbe; castagno barbiero, variété de châtaigne, dont l’écorce est couverte d’un léger duvet ; lou barbiè d’Auruou, lou barbiè de Sauset, v. à ces mots. PROV. Barbiè sènso glôri,

NoulUri sènso escritèri,

Pelissié sènso pèu,

Valon pas un cascavèu.

R. barbo.

Tresor dóu Felibrige
BARBEJAIRE, BARBEIAIRE (d ), ARELI.O,

AIRIS, AIRO, s. Celui, celle qui fait la barbe, v. barbié, rasaire.

EIICÔ de Man-de-Veloul noste bnrbejaire.

J. ROUMANILLE.

Dins lou grand sèti de l'art barbejaire,

A. ARNAVIELLE.

R. barbeja.

Barbèl, v. barbèu.

Tresor dóu Felibrige
BAB.v.v,s. s. m.s. m. Insecte qui attaque les rameaux de l’olivier, v. cliiroun. R. babo.

Babana, v. bagana ; babarachoun, v. babarouchoun ; babarasta, v. tarabasta ; babaràuchi, v. bambaroucho.

Tresor dóu Felibrige
BALENA,v. a.v. a. Busquer, mettre des buses de baleine, v. busca.

BALENA, BALENAT(L), ADO, part, et adj. Baleiné, ée.

Courset balena, corset busqué. R. baleno.

Tresor dóu Felibrige
BATAIOUSO, BATATHOUSO (d.), II. de 1.Bataillouse (Isère). R. bataious.

Bataire pour batèire; batai, batalh, v. batai; batalha, batalho, v. bataia, bataio; balalhou, v. badaioun ; batamen v. batemen.

Tresor dóu Felibrige
BAREU,s. s. m.s. m. Dévidoir, en Béarn, v. debanèu ; pour barreau, v. barrèu ; pour sot, v. barè. R. bara.

Tresor dóu Felibrige
BILASSO,f. s.s. f. Bile épaisse, bile noire, bile abondante. R. bilo.

Bilasso, v. vilasso ; bilatge, bilatye, bilatjot, bilatyot, v. vilage, vilajot ; bilato, v. vilato ; bilèn, bileniè,v. vilan, vilanié ; bilet, v. bihet ; bileto, v. viloto; Bileto, v. Gabrielo ; bilh.lhe, v. vièi,èio; bilha, v. biha ; bilh t, v. viha; biliia, v. abiha; bilha, v. boil'.i ; bilhacou, v. vilhaco ; bilhado, v. vihado ; bilhard, v. bihard ; bilhau, v. belèu.

Tresor dóu Felibrige
BARIGOf. s.(lat. vcrmculum, verveux), s. f. Nasse à prendre les lamproies, usitée dans la Baronne, v. anguiliero, vcrgol,

Barigoulo, v. berigoulo ; barihou, v. barrioun ; baril, barilho, v. barril, barrilho; barilhotou, v. basilhoto : bariloun, v. barrieloun.

BARIN-BARAIO, BARIN—BARALHO (d.), BARIN—BARÀI.III (for.), BARIN—BAROUIO, S. f.

Jeu d’enfants, dans lequel un des joueurs mêle vivement ses deux mains dont une contient un objet, en disant à son partenaire : Barin-baralho,

De qun lat es ma sounalho ? si celui-ci devine, il fait deviner à son tour, en Dauphiné, v. barrabin-barraban, mitopau, pimpa.

Jouga à la barin-baraio, jouer toutes les boules à la fois, au jeu de boule ; canta à la barin-baraio, chanter d'une voix discordante. R. baraio.

Barin-barant, v. balin-balant ; barinbarousto, v. barisco-barasco.

Tresor dóu Felibrige
BACLA, BACI.IA (d.), BLACA(rh.), (rom. baclar,

lat. baculare), v. a. Bâcler, v. batacla, bacela, bacega.

BACLA, BÂCLÂT (1.), ADO, part. Bâclé, ée. E trie e trac,

Toutes bâclât,

formule usitée pour terminer les contes, dans l'Ariège.

Dins un moumen lour teleto es baclado.

A. NÉRIE.

Tresor dóu Felibrige
BARLUGO, BERI.UGO, BERLIT (d ), BERLUO,

BARLUO, BARi.URO (a.), (lat. balcoca, paillette d’or), s. f. Berlue, éblouissement, v. bimbarolo, farfantello, mimarcllo, parpaiolo. Avé la barlugo, avoir la berlue.

Crési qu'ai la barlugo.

F. CHAILAN.

Paure ! ai l'auriho presso E la barlugo is iue.

S. LAMBERT.

Tresor dóu Felibrige
BASTOUN, BASTOUR (a.), BASTOU (1. g.),BATOU (auv. d.), (rom. baston, basto, cat. basto, esp. baston, it. bastone, bret. bas, bach, gr. fixxrpo-j), s. m. Bâton, houlette, v. harroun, oencilh, biliot, calos, casligo-fàu, pau, verdilioun; trèfle, couleur du jeu de caries, à Toulouse (esp. basto), v. flour ; Baston, Bastou, noms de fam. méridionaux.

Bastous, bastôussis, plur. lang. et gasc. de bastou.

Bastoun de vieiounqe, bâton de vieillesse ; bastoun de gàbi, perchoir d’une cage ; bastoun de galinié, iuchoir, v. ajoucadou ; bastoun de cournudo, bastoun d’aigo, bâtons servant à porter une portoire ; bastoun signadou, goupillon, v. aspersoun; bastoun vesti, homme sans énergie ; personne raide et gauche; bastoun rima (bâton brûlé), entremetteur de mariages, v. poutingoun ; bastoun de sant Pèirc, le bâton de saint. Pierre, apporté par saint Martial dans la ville de Limoges où il était vénéré autrefois; bastoun de sant Jôusè, bâton de saint Joseph, allumette symbolique que les bonnes femmes présentent au nouveau-né, quand l’accouchée fait sa première sortie. C’est l’emblème de la virilité; bastoun de Jan-de-Milan, bâton de Jacob, constellation, v. Jan ; tous bastous (1.), la constellation d’Orion, v. bourdoun; bastoun de sucre d’ôrdi, bâton de sucre d’orge ; bastoun d’enguènt, magdaléon ; bastoun de flamo, t. do marine, digon, bâton quiporte une flamme; foro bastoun! ou li bastoun dintre

! commandement de marine usité quand on craint un grain ; coumanda au bastoun, commander à la baguette ; mena quaucun au bastoun, mener quelqu’un le bâton haut; voulado de cop de bastoun, volée de coups de bâton ; batre l’aigo cm.’un bastoun, battre l’eau avec un bâton ; donna de bastoun per se faire batre, donner des verges pour se fouetter, fournir des armes à ses ennemis; garda li fedo à bastoun planta dins lou bèn d’un autre, faire paître son troupeau dans le bien d’autrui à dessein prémédité, de garde faite; resta, bastoun planta, garderie mulet, attendre; tour dou bastoun, tour du bâton, profit illicite ; un plat de soupo qu’un pastre ciné soun basto un l’aurii pas sauta, un plat do soupe énorme ; en aquel abeii i’a quatre bastoun, ce troupeau a quatre bergers : il faut un bâton, c’est-à-dire un berger, pour 400 brebis; discours à bastoun roumpu, titres de certains coq-à-l’âne rimés par Claude Brueys.

PROV. Dos cambo em’ un bastoun fan très cambo. — Quau cren lou basloun a lou bastoun pér mèslre.

Tresor dóu Felibrige
BARAXDOUNn. n. p.(rom. barandon), n. p. Barandon, nom de fam. languedocien.

Barandran, barandrano, v. balandran, balandrano ; baraniue, baranuech(a.) pour bono nue; baranqueja, v. barranqueja; barans, v. balans.

Tresor dóu Felibrige
BARBOUI AMEN, BARBOUI. IIOMEN (1. g.), s.m. Barbouillage , bredouillement, v. barbouiage.

Après qu’auras, leclour, fourrât dins ta panseyo Tout moun barboulhamen.

PIERRE PAUL.

R. barbouia.

Tresor dóu Felibrige
Prcne pbr soun bassacoun,prendre pour le dernier de ses valets. R. bassac.

Bassaculo, v. basso-culo ; bassadèl, v. batarèu ; bassado, v. bessado.

Tresor dóu Felibrige
BAUDUOU (b.n. n. p.lat. Bardulphus ?), n. p. Baudoeuf, nom de fam. provençal.

Baue, v. bavo ; bauereto, v. bavarello ; fiauFèro, v. Vau-Fèro.

Tresor dóu Felibrige
BABARAUXO, BABARATO (a.), BABARAUGNO.BABARAGXO (lim ), PAPARAUGNO, PAPALAUDO, BABAROGNO, BARAGOGNO (1.), (it.

bambaro, esprit follet), s. f. Ver luisant, en

Limousin, v. babau-lusènt ; berlue, vision, chimère, lubie, idée folle, v. bimbarolo ; bête noire, fantôme, en Languedoc, v. babau, paparau gno.

Jan-di-babarauno, visionnaire. R. babau.

Babard, v. bavard; babarda, v. bavarda; babardas, v. bavardas ; babardatge, v. bavardage ; babardeja, v. bavardeja ; babardèu, v. bavardet ; babardiso, v. bavardige ; babardot, v. bavardet; babarèl, v. bavarèu ; babaricot, v. balicot ; babariha, v. bavariha; babarilho, v. bavariho.

Tresor dóu Felibrige
BEROT, s. m. Oison, en Querci, v.aucat, aucoun; pour bonnet, v. berrot, berret. R. belot.

Berot, oto, v. belot, oto ; berou, v. belour ; berou, v. ferrou ; berouard, v. balouard ; beroueito, v. barioto.

Tresor dóu Felibrige
BALANÇA, BALAXCIA , BARANÇA(g),

BRANCA, BRONÇA (d.), (rom. balansar, cat. balanccjar, esp. balanzar, port, balançar, it. bilanciare), v. a. et n. Balancer, mettre en équilibre, peser, compenser,comparer, pondérer, x.pcsa; être en suspens, hésiter, v. baleja, bataia, dindoursa, trantoula.

SE BALANÇA, V. r. Se balancer ; se contrebalancer.

Se balança dins li bras, traîner facilement une charrette, en parlant d’un cheval ; se dandiner, prendre ses aises.

BALANÇA, BALANÇÂT (L), ADO, part. Balancé, pesé, examiné, ée.

De pan balança, du pain vendu au poids. R. balança 2.

Tresor dóu Felibrige
BAFOUIAGE, BAFOUATGE(1.), (lyon. barfouillage, barfoillada), s. m. Action de bafouer ; médisance outrageante, v. bacclage. R. bafouia.

Tresor dóu Felibrige
BARBARIE, BARBARlrt(g.), (esp. it. barbarie, cat. esp. it. port. lat. barbarial, s. f. Barbarie ; contrée d’Afrique, v. Africo.

Barbarii de Niço, dicton usité autrefois.

Dins l iue dis eslaué Lus la ràbi e l’envejo emai la barbarié.

p. GRAS.

Es la barbarié que passo davans lou mounde rouman.

V. I.IEUTAUD.

Blad-dc-tìarbariè, ou tout court barbariè, maïs; empli uno bassaco de paio de Barbarie, remplir une paillasse de balles de maïs.

On accole le mot de Barbarié à divers produits exotiques, qu'ils viennent d’Afrique, d’Amérique ou des Indes ; lapin de Barbarié, cochon d'Inde; canard de Barbarié, canard musqué. H. barbare.

Tresor dóu Felibrige
BARREJO (X), A BARRÈI (g.), (rom.à barreja, à barrei, cat. à barreja, esp. port, abarrisco), loc. adv. et prép. Pêle-mêle, ensemble, v. bôudre ; à travers, parmi, v. entremilan.

An passa tout à barrejo Pèr lou tranchetdôu coutèu.

V. BALAGUER.

A barrejo i’abiô de cambos de fenoul.

!.. VESTREPAIN.

E lou remors vèn à barrejo Me mouslra l’orre del pecat.

DEBAR.

Nou cregnan tapauc que vengo A barrejo nous Satan.

G. D’ASTROS. A barrejo bouelhos e flous.

ID.

R. barreja.

Tresor dóu Felibrige

Voir dans le term'Òc

Smartphones

dicod'Òc & verb'Òc pour smartphone

Android

Clavier prédictif en occitan

Orthographe

Correcteur orthographique en occitan