Lettre de liaison :

Dictionnaire occitan

Résultats de la recherche (10000) :

REPAS, ARREPAS (g.), REPAST (a.), REPAIS(1.), REPAICH, REPÈICH, REPECH (g.), (b. lat. repastum), s. m. Repas, v. regagnoun, rejauclioun repeissudo ; satiété, v. abounde, regôli.

Lou rebalun d'un repas, le menu d’un

repas ; lou coumpanage, lapitanço, la mascaduro d’un repas, les hors-d’oeuvre d’un repas ; li pichot plat, l’entre-mié d’un repas, les entremets d’un repas; faire lou repas de l’ase, manger sans boire ; faire lou repas di chin, être mal servi;ne fau moun repais (1.), j’en ai mon soûl ; repas de baptême, v. couroulage ; repas des funérailles, v. reboustèri.

PROV. Quau fai un bon repas palis pas toulo sa vido.

— Apres lou repas,

Lou lié, lou lié o lou pas.

— Li jour à la Candelouso Crèisson déu repas d’uno espouso.

Pendant les travaux de la moisson, les paysans du Midi font six repas; lou tuo-verme, en se levant; lou dejuna, vers les sept heures ; lou grand-bèure ou la tbcio, vers dix heures; lou dîna, à midi ; lou gousta, lou vesperlin ou la meràndo, vers quatre heures, et la cenado ou lou soupa, au coucher du soleil.

Repaisses, plur. lang. de repais. R. repaisse.

Tresor dóu Felibrige
REFRESCA, REFESCA RAFRESCA(rouerg.), (Var), ARRESCA (g.), REFR ESC HA (lim.), REFREICIIA (d.), REFREISSA (a ), (rom. cat. esp. port, refrescar), v. a. Rafraîchir ; réparer, renouveler ; rincer, aiguayer, v. eiga, enfresqueira.

Refresque, quas, co, can,cas, con.

Refresca de linge, aiguayer du linge; refresca de fieu, dégorger du fil ; refresca li got, rincer les verres ; refresca lou levame, remouiller ou renouveler le levain ; refresca lou lai, rafraîchir les racines ou les branches d’un arbre qu’on transplante, les retailler; refresca la memàri, rafraîchir la mémoire ; refresca ’n ata, renouveler un acte, un contrat; refresca lou countrat, battre sa femme.

SE REFRESCA, v. r. Se rafraîchir ; prendre un bain ; se désaltérer, boire un coup, v. bèure.

Se refresca lou sang, se rafraîchir le sang; vène te refresca, viens te rafraîchir ; lou t'ems se refresco, le vent fraîchit, se renforce ; métré refresca lou vin, faire rafraîchir le vin.

REFRESCA, REFRESCAT (1.), ADO, part, et adj. Rafraîchi, ie. R. re, fresc.

Tresor dóu Felibrige
RÉVÉRA, REBERA (g. 1.), (it.reverire, lat. revereri), v. a. Révérer, v. respeta.

Revère ou revèri (1. m.), ères, èro, eran, eras, èron.

Joust l’abric d’aquel mistèri,

Vous revèri,

Moun Diéu, raoun segnour.

CANT. LANG.

Moun arbilho qu'es lou diéu Que lou siècle à presènl revèro.

G. ZERBIN.

E devouciousamen lou reyère e l’adore.

D. SAGE.

Coume un diéu lou reverèron.

CHABERT.

RÉVÉRA, REBERAT (g. 1.), ADO, part, et adj. Révéré, ée.

Tresor dóu Felibrige
RELENTI, RALENTI, RELANTI RALANTIet

(L), (rom. relendir, it. rallentare, lat. relentescere), v. a. Ralentir, v. alenti, moula, relacha ; rendre mollasse, faire redevenir humide, v. reveni.

Retentisse, isses, is ou isse (m.), issèn, tssès, isson.

A la puado, es vèr, relenlisse lou pas.

J. RANCHER.

SE RELENTI, V. r. Se ralentir; se ramoitir, v. relenqui.

RELENTI, RELENTIT (L), IDO, part.et adj. Ralenti ; ramoiti, ie.

Lou tèms a relenti lou pan, le temps a ramolli le pain. R. re, lènt.

Relès pour relais ; relesque pour garlesco.

Tresor dóu Felibrige
REPLI, REPLICs.(L), (rom. replicamcn), s. m. Répétition des heures d’une horlogo.v.repi. Esperen lou repli, attendons la répétition. N'espères pas lou repli.

H. MOREL.

R. replica.

Tresor dóu Felibrige
REVERGA, REVERCHA(d.), (rom. revergar, it. rinvergare), v. a. Redresser, retrousser, relever, v. estroupa, regussa.

Revergue, gués, go, gan, gas, gon.

Lous fraisses, lous ciprès revergon mai la tèsto.

B. FLORET.

SE REVERGA, V. r. Se retrousser, se relever, v. auboura.

L’ate finit, lou trié se revergo.

B. FLORET.

REVERGA, REVEROAT (L), ADO, part, et adj. Troussé, relevé, ée. R. revertega.

Tresor dóu Felibrige
REBARI,v. a.v. a. Renfermer, serrer, mettre en lieu sûr, rassembler, v. estrema, recata, rejougne.

La triairo lou cneie emé sa pouadouiro E lou rebaris adins lou barnéu.

F. MARTELLY.

REBARI, IDO, part, et adj. Renfermé, ée, mis en son lieu, à sa place.

Èstre rebari , être mis convenablement ; b'en rebari, bien mis, bien habillé.

Lou sant qu’a rebari lou nouvèu saut di sant.

F. DU CAULON.

R. re, abari.

Rebariè, v. ravarié ; rebarot, v. rebalot.

Tresor dóu Felibrige
RELENT, RELENC (1.), RELANT (1. lim.),RELONT (rouerg.), (rom. reles, cat. relient), s. m. Humidité que contracte une denrée ; odeur de relent, v. élus, escaufit, estu, reclus.

Senti lou relent, sentir le relent; lou blad tourno en relènt, le blé prend de l’humidité ; lou Relant de l’infbr, nom d’un gouffre qui se trouvait à Sarrians (Vaucluse). R. relent 1.

Tresor dóu Felibrige
RESPETOUSAMEN , RESPETUOUSAMEN ,

RESPECTUOUSOMEN (I. g.), (cat. respectuosament, esp. respetosamente, port, respeitosamente, it. rispettosamente), adv. Respectueusement.

En lou saludant respetousamen.

NOUVELLISTE DE NICE.

Lou députa clinè respetousamen la lèsto.

J. BOUMANLLE.

R. respetous.

Tresor dóu Felibrige
REN, RE(lim.), (rom. ren, re, cat. ren, port, rin, it. rene, lat. ren), s. m. Rein, v. loumb, tros de mxei.

Li ren, lous rens (1.), las reis (Marche), les reins ; avé li ren feble, avoir les reins faibles ; manquer de moyens ou de crédit ; avé li ren dur, avoir les reins forts ; troussa li ren, fouler les reins ; avé lou ren tors,

prene lou ren tors, garder le repos, avoir une

courbature ; li ren me dolon, les reins me font mal ; mau de ren, lumbago ; prene un tour de ren, se donner un tour de reins.

Tresor dóu Felibrige
REBEiSA , RBBAISA (1.) , REBAIA(Var) , (rota. rcbayzar, it. ribaciare), v. a. Rebaiser, baiser de nouveau.

Rebaise, aises, aiso, eisan, eisas, aison. Lou baio, lou rebaio e toujou lou regarjo.

J. BANCHER.

R. re, beisa.

Tresor dóu Felibrige
REPUDIA(cat. esp. port, repudiar, it. lat. repudiare), v. a. Répudier, v. refusa. Répudié, tes, to, ian, ias, ion.

Lou poudioi pas répudia.

C. FAVRE.

E lou bèn, noble bèn qu’avian dre d’eireta, Zou! lou repudian o lou jitan à pourre.

ISCLO D’OR.

RÉPUDIA, RÉPUDIÂT (g. 1.), ADO, part, et adj. Répudié, ée.

Tresor dóu Felibrige
REPRIM, REPRIN,s. s. m.s. m. Recoupe, petit son, son qui contient encore de la farine, remou-

lage, Y. recoulun, recoupaduro, reparo, rousseto ; regain, en Languedoc, v. revièure.

Pan de reprim, pain de recoupes ; pasta de reprim i galino, pétrir de la recoupe pour la pâtée des poules; lou Reprim, titre a’un recueil de poésies languedociennes par G. Azaïs (1884).

Lou diable voslo auribo qu’es pleno de reprim !

CONTE DE LA. MEIRETO.

Mescle lou reprim, la flour,

Moun pan a bono coulour.

M. DE TRUCHET.

R. re, prim.

Tresor dóu Felibrige
RASSAGENO, RESSESSEXO,PROV. ALB. Pèr la Madaleno,

La nose es pleno,

L’avelano rassageno,

Lou rasinfourmat E lou blad estremat.

Rassaire, v. ressaire ; rassasi, rassasia, v. ressacia; rassé, rassega, rassegaire, rassego, rasseguiè, v. ressé, ressega, ressegaire, ressego, resseguié.

Tresor dóu Felibrige
BELOUGA, RELOUA (1.),(lat. relocare), v. a. Relouer, reprendre ou remettre à loyer.

Se conj. comme louga.

SE RELOUGA, V. r. Se louer de nouveau. R. re, louga.

Tresor dóu Felibrige
RENDO, RÈNTO RENDO ARRENDO(rh.), (1.), (g.), RANTO (a.), (rom. renda, arrenda, arenda, rezenaa, rensa, cat. port, renda, esp. renta, it. rendita), s. f. Rente, fermage, loyer, v. arrengo, cènso, louguiè ; récolte, revenu, v. recolto.

Avè bono rèndo, avoir bonne récolte; lou sou de la rbndo, l’aire de la ferme; rondo d’oustau, loyer de maison ; ana per rèndo, n’être que locataire ; paga si rèndo, payer ses fermages; paga’no grosso rbndo, payer un gros loyer; en intrant f au paga la miejorèndo, en entrant on paye la moitié du loyer ; prene à rbndo, en rèndo, prendre à ferme ou à loyer ; à rbndo seguro, à rente fixe ; métré en rèndo, douna si terro à rèndo, donner ses terres à ferme ; vièare de rèndo, de si rbndo, vivre de ses rentes; es car de rèndo, c’est cher de loyer.

Pèr viéure de sei rèndo Un chascun met leis armo au cro.

N. SABOLY.

PROV. Pèr sant Medard,

La rèndo crèis o demenis d'un quart.

— Vèndo Copo rèndo,

ancien axiôme d’après lequel l’acquéreur avait le droit de se soustraire aux obligations du bail consenti par le vendeur. R. rèndre.

Tresor dóu Felibrige
RELicA, RELICHA,n.V. a. et n. Lécher de

nouveau ; lécher par gourmandise, siroter, v. licouneja ; pour soigner, v. reliqua.

Se conj. comme lica.

L’enfantuegno que iuei se lico, se relico.

LAFARE-ALAIS.

R. re, lica.

Relicàri, relicle, relico, v. reliquàri, relique ; relichaire, v. lichaire, licaire.

Tresor dóu Felibrige
RESSEGA, RASSEGA (1.), RESSEJA (lim.),RESSEA (a.), ARSEGA (bord.), (rom. reisçar, esp. resegar, lat. resecare), v. a. Scier, v. louba, ressa, serra; refaucher, v. redaia; rabâcher, v. remena ; faire l’usure, v. barioto.

Ressègue, ègues, ego, egan, egas,ègon. En ressegant ranguilho.

J. DE VALÈS.

Lou tèms a bèu, rude segaire,

Sega, ressega lei nacien.

A. CROUSILLAT.

RESSEGA, RESSEGAT (1.), ADO, part, et adj. Scié ; refauché, ée.

Tresor dóu Felibrige
RABLE, RÀBI RIABLE, REABLE(rh.), (d.), RÈBLE, RÈPLE (L), RIBLE (Var), (esp. rabo, queue, b. lat. nebulus, numbulus, numble, échinée de porc, lat. rapulum, rapum, rave, racine), s. m. Râble, région lombaire, v. loumb, ren.

Un tros dôu rable, un morceau du râble; se coutiga lou rable, se gratter le dos.

Un rable de lebraud.

P. GOUDELIN.

Pèr l’aganta mi fè susa lou rable.

P. BELLOT.

Tanlost sus lou ràbi coucha E tantost dessus l’embourigo.

H. MOREL.

PROV. LANG. Cueisso de lebre,

Rable de lebraud e blanc de perdis,

Soun lous melhous boucis.

Rable (fourgon), v. redable ; rable (érable), v. argelaore; rable d’avé pour rai d’avé (troupeau).

Tresor dóu Felibrige
REMEDI, REMEDE(auv.), (rom. remciz, esp. port, ’remedio, it. rimedio, lat. remedium), s. m. Remède, v. menèstro, mistioun; personne dégoûtante, laideron, v. leidas.

Nosto-Damo dôu Remedi, vocable sous lequel la Vierge est honorée, à Frigolet, près Tarascon ; métré remedi, remédier.

Lou remedi qu'éu ourdouno,

Es sa car e soun sang.

N. SABOLY.

piiov. l’a remèdi b tout, franc à la mort.

— En tout i’a remèdi soun-qu'h la mort. — Quau noun met remèdi d'ouro,

Arnbo lou tèms que plouro.

— Lou remèdi es pire que lou mau.

— A cado mau Diéu douno soun remèdi.

Tresor dóu Felibrige
REBOULIMEN', REBULHIMEN REBOULHISSIMEN,(a.), REBULHISSAMEN (L), (cat. rebull, it. ribollimento), s. m. Fermentation ; violent émoi, v. reboui; angoisse, souffrance, tourment, v. ànci.

Dins lou gourg i'a reboulimen.

A. LANGLADE.

Aquest an ai agu proira de rebouhmen.

L. ROUMIEUX.

Es celèste l’abeissamen,

Voulountous lou reboulimen.

S. LAMBERT.

R. rebouli.

Tresor dóu Felibrige
REVESTs. s. m.(b. lat. revestum), s. m. Revers, contraire, espièglerie, dans le Far, v. revers, revès; Le Revest (Var) ; Revest-des-Brousses (Basses-Alpes) ; noms de lieu et de fam. prov.

Lou Revèst d’Aubioun (b. lat. Revestum

Alinonis), Le Revest-dn-Bion (Basses-Alpes). R. revès, revers.

Tresor dóu Felibrige
REFISSA,v. a.v. a. Repiquer, percer de nouveau. Truco lous pecadous, lous fisso, lous refisso.

A. MIR.

R. re, fi'Sa.

Tresor dóu Felibrige
REVÔl', RAVÒU REVÔUGE(rh.), (1.), (TOm. ravoi, v. fr. revoult, it. rivolto), s. m. Tournant d’eau, endroit où l’eau tourbillonne, v. boulidou, cmbut, remoulin ; détour, lacet d’un chemin, v. recoursoun, virouioun ; révolution, trouble, bouleversement, v. revôuto ; Revol, nom de fam. dauphinois.

Li revôu dôu Rose, les tourbillons du Rhône ; lis alauso se pescon dins li revôu, on pêche les aloses là où l’eau tourbilloune ; li pescadou d’alauso tiron li revôu au sort, les pêcheurs d’aloses tirent au sort les stations de pêche.

Li tempèsto l’emporton dins li revôu.

A. TA VAN.

Lou veguèron loumba dins Iou Rose e s'esvali dins un revôu.

P. ACHARD.

Vesten gounfla de luen si revôu d’aigo troublo.

3. DÉSANAT.

Revôu vient du v. rom. revolver, tourner, rouler, en lat. revolvere.

Revouàrti pour redorto, dans les Alpes.

Tresor dóu Felibrige
REGALE, REGAL REGALI(L), (m.), (cat. esp. port, regalo, lat. regale), s. m. Régal, festin, gala, banquet, v. festin, gaudeàmus ; délices, lieu de plaisance, v. chale; Régal, nom de fam. languedocien.

Lou champ es un regale, la campagne récrée ; lou Regale, lieu qui était du domaine public, à Maillane (BouchesduRhône).

Regaieja, v. regouleja.

Tresor dóu Felibrige

Voir dans le term'Òc

Smartphones

dicod'Òc & verb'Òc pour smartphone

Android

Clavier prédictif en occitan

Orthographe

Correcteur orthographique en occitan