Lettre de liaison :

Dictionnaire occitan

Résultats de la recherche (10000) :

ROUGUESOUN, ROUGASOUN (a), REGUESOUN,ROUVESOUN, ROUVASOUN, ROUDASOUN(rh.), ROUGASOUS (1. g.), RASOU(lirn.), (rom. Rogazo, Roazo, Roazos, Rosarons, dauph. Reveison, cat. Rogaciôs, esp. Rogaciones, it. Rogazioni, lat. Rogationes), s. f. pl. Rogations, fête instituée vers l’an 470 par saint Mamert, évêque 'de Vienne en Dauphiné.

Pèr li Rouguesoun, pèr las Rougasous (1. g.), aux Rogations ; faire lou tour di Rouguesoun , prendre le chemin le plus long.

Sounas h Rouguesoun.

c. BLAZE.

Rouhil, rouhilha, v. rouvi, rouviha ; rouhuro,

v. rousuro; roui (rouge), v. rouge ; roui (rouille), v. rouvi ; roui (rouet, bord, poisson), v. rouit; roui (tapage), v. rouit; roui (ronce), v. rouis.

Tresor dóu Felibrige
RAM, RAME, RAMP (1), ARRAM (b ), ROM,RO.v (rouerg.), (rom. ram, ramp, arram, cat. ram, esp. port. it. ramo, lat. ramus), s. m. Rameau, branche, baguette, en Languedoc, Gascogne et Périgord , v. rambu ; pampre, sarment de vigne, v. vise; volume, corpulence, v. embalun.

Garnit coumoun ram de semano santo, bien garni ; lou jour des Rams (1.), lou dimenclic das Rams (L), le jour des Rameaux, v, rampait.

PROV. Bon vin n a pas besoun de ram.

— Cerco Rams que troubaras Pascos. — Lou vent que bat lou ram,

Lou bat tout I an.

— Lou vènt que bat lous Rams, Bat nim meses de l’an.

— Lou vont de Ram Duro tout l’an.

— Quand plôu sul Ram, Plôu sul voulam.

Tresor dóu Felibrige
RETRÈTO, RETRÈITO (d.), ARRETRÈITO

(g.), (rom. retrayta, trayta, cat. esp. retreta, it. ritratta), s. f. t. de religion. Retraite; pension de retraite ; pour asile, v. retirado.

Auto! marchen à la retrèto.

a. ZERBIN.

Leis fourcèt de faire retrèto.

c. BRUEYS.

Au trabai darien la retrèto.

J. SICARD.

Jôusè demando retrèto A l’oste déu grand lougis.

N. SABOLY.

R. retraire.

Tresor dóu Felibrige
RELANA, a.v. Rebrousser la laine, y. rebufela.

SE RELANA,, V. r. S’ébouriffer, en parlant des cheveux, v. reflouta.

RELANA, RELANAT(L), ADO, part, et adj. Dont la laine a repoussé ; ébouriffé, ée. R. re, lana

Tresor dóu Felibrige
RIEU, ARRIEU(g-), RIOU RIOU, RIÒU(a.), (d.), ARRIOU, ARIOU (b.), RÉU, RI (lim.), RIU, RiUL(auv-), RUI (Isère, Var), (rom. rieu, rio, riu, rif, cat. riu, piém. ri, esp. port. it. rio, angl. rill, lat. rivus), s. m. Ruisseau, courant d’eau, torrent, v. rèc, riaio, riau, roubino, valat; le Riou, rivière 'qui passe à Cannes ; le Rif, affluent du Drac (HautesAlpes); Dourieu, Deurrieu, Deurrieux, Detrieux,

Derrieu, Darrieu, Durieu, Durrieu, Durrioux, Durius, Duriol, Duruy, Larrieu, Larriu, Larrouy, Arrouy, Darouy, noms de fam. mérid. Se miraiavo dins un riéu.

B. ROYER.

PROV. Abriéu Bouto l'aigo au riéu.

— Sant Anclriéu Bouto lou frecb au riéu.

— Lou fre de l’estiéu Mène l’aigo au riéu.

— Quand la fenio vèn dôu riéu Manjarié soun orne viéu.

— Au moulin, au riéu, à la font em’ au four,

Li femo ié dison tout.

— Loup, riéu e grand camin,

De 1res n’i’a pas un lion vesin.

Rièas, rieuses, plur. lang. de riéu.

Tresor dóu Felibrige
RENGO , RENGLO RENJO(g.), (lim. d.), RANJO (d.), (rom. rengua), s. f. Rangée, ligne, file, v. rego, filo; traînée de crottin, v. renguiero ; la Rengue, affluent del’Orb (Hérault).

Rengo d’escaliè, suite de degrés, escalier ; rengo de calado, range de pavés ; en rengo, en ligne, à la file.

Vous, lassus, assetut à la premèro rengo.

J. JASMIN.

R. rèng.

Rengi acia, v. regracia.

Tresor dóu Felibrige
REVIHUN, m. v.s.s. Réveil, insomnie, esvèi.

Emé lou revihun mi revèn la memôri.

M. FÉRAUD.

R. reviha.

Revinche, v. revenge ; revinja, v. revenja ; reviolo, v. raviolo ; reviouda, v. reviéuda ; revioure, v. revièure.

Tresor dóu Felibrige
ROUDELET, RODOULETROUDOULET(rouerg.), (1.), ROUNDELET (rh.), (cat. rotllet, esp. rolde), s. m. Petit circuit, petit attroupement, groupe, ronde, v. marget,moulounet, varè.

Faire lou roudelet, faire le cercle, se grouper; dansa lou roudelet, danser la ronde ; se caufavon en roudelet, ils se chauffaient en rond.

Toujour me mescle au roudelet.

T. AUBANEL.

Un galant roudelet enverlouiè lou galoi canlaire.

G. CHARVET.

R. rode, rôdoul.

Tresor dóu Felibrige
REVERGADO, f.s.s. Ancienne danse dans laquelle les jeunes filles troussaient leurs jupes jusqu’à mi-cuisse. Elle a été dansée autour des arbres de la liberté, en 1793. Rabelais écrit : la revergasse, v. restroupado ; retour de maladie, v. revirado.

Se dansàvian la revergado !

CALENDAU.

R. reverga, restroupa.

Tresor dóu Felibrige
ROUTIEs. s. m.(rom. rotier, roter), s. m. Routier, cotereau, v. coutarbu ; homme qui sait bien les routes, homme fin et cauteleux, v. roudrigo ; livre qui marque les routes, v. pourtulan; défricheur, pionnier, v. roumpbire ; Routier, Rotier, noms de fam. méridionaux.

Vièi routiè, vieux routier; lou routiè de la mar, le routier de la Méditerranée ; carto routiero, carte routière ; lou troubaire Routiè, Alexandre Routtier, auteur du Mariàgi de Margarido (Marseille, 1781). R. routo.

Réulilha, v. roustina.

Tresor dóu Felibrige
RETIRO f.s.(esp. retiro), s. Retraite, heure à laquelle on doit se retirer; hospitalité, piedàterre, v. retirado.

Douna la retiro, donner le logement; ai uno retiro vers moun cousin, j’ai un piedàterre chez mon cousin ; sono la retiro, l’heure de la retraite sonne.

Brave inounde que siès, dounas-me la retiro.

M. BARTHÉS.

R. retira.

•Retiro-péu pour tiro-péu ; retitigna, v. ratatina.

Tresor dóu Felibrige
REGALO (v.fr. régale, rom. cat. esp. port. regaiia, lat. regalis), s. f. Droit de régale ; régal, festin, v. regale, rejauchoun.

Li devèn la regalo {R. Grivel), nous devons les régaler; aigo regalo, eau régale; la carriero Regalo, la rue Régale, à Nimes.

Sabes que t’ai paga mai que d’uno regalo.

J. DÉSANAT.

Pièi vai apresta sa regalo.

L. ROUMIEUX.

Mai à l’ouro de la cigalo,

Oublidés pas qu'avès proumés,

Cigalié, de faire regalo Cade premié dijòu déu mes.

L. GLEIZES.

Regalo-bon-tèms, v. galo-bon-tèms ; regaloi pour galoi.

Tresor dóu Felibrige
RESPET, RESPÈIT RESPECT(ariég.), (g.), (rom. respeit, cat. respecte, esp. respeto, it. rispelo, port, respecto, lat. respectas), s. m. Respect, déférence, v. ounouramen ; égard, v. regard.

Pôurta respèt, porter respect ; teni en respèt, tenir en respect, contenir, v. remous ; se leva dou respèt, sortir du respect ; pèr respet, par respect, eu égard ; parlant pèr respèt, parlant par respect, révérence parler ; en grand respèt, très respectueusement; en respèt de, eu égard à; au respèt de, à respèt de, à l'égard de, par comparaison, comparativement à ; au respèt d’èu, al sèu respèt (1.), au prix de lui ; au respèt de iéu, à moun respèt, à l’égard de moi, à mon sujet ; lou respèt uman, le respect humain.

PROV. Se te voles manteni san, Bandisse lou respèt uman.

Tresor dóu Felibrige
RACOUNTAIRE, ARELLO, AIRO(lt. raccontatore), s. Raconteur, euse, narrateur, v. narraire.

Lou galoi racountaire.

E. DAPROTÏ.

Lou racountaire de nouvello entameno alor lou plan qu’avié tira.

ARM. PROUV.

La mort noun es racounlarello.

A. BOUDIN.

R. racounta.

Tresor dóu Felibrige
RÓURA, ADO,adj.adj. Rissolé, ée, v. sauret. L’aste viro a faire gau, e, la perdris réurado, noste ome se n’arregalo.

A. CROUSILLAT.

Quand lou la qu’ames tant regouelo 'a nôstei clôt Pèr lou caiat foundènt e la crèmo réurado.

ID.

R. risoula.

Tresor dóu Felibrige
REBELLE, REVELEE REBÈL(g.), (lim.l, ÈLLO (rom. rebelle, rebeli, rebel, revel, ella, cat. rebelle, porl. rebel, rebelde, esp. rebelde, it. rebello, lat. rebellis), adj. et s. Rebelle, v. reguerguc, relôpi ; Rebelle, Rebel, Revel, noms de fam. languedociens.

Li rebelle de Porno, sobriquet des gens de ce pays.

Leiçoun pèr forço amo rebello.

S. LAMBERT.

Rebembra, v. remembra ; reben, v. revèn.

Tresor dóu Felibrige
REJOUGNE, REJOUXGE (rouerg.), REJOUGNI

(a.), REJOUEGNE (g.), REJUGXE (rh. d.),

REji'iNT (1.), REJÔUNI (lim.), (it. rigiugnere), v. a. Rejoindre, v. ajusta ; ratteinctre, rattraper, v. reganta ; ramasser, recueillir, récolter, serrer, mettre en lieu sûr, ranger, rédiger, mettre en ordre, mettre ensemble, v. apertega, estrcma, rabaia, rebari, recala, redurre.

Se conj. comme jougnc.

Rejougne si bcsougno, enfermer ses hardes ; rejougne l’eiràu, amonceler l’airée et balayer le grain; rejougne l’oustau, ranger la maison ; rejougne t'avè, ramener les brebis au bercail; rejougne toun argent, serre ton argent; Dièu lou rejougne, lou rejoungo (rouerg.), lou rejunigo (1.), Dieu ait son âme! rejougnciras acò, rejundras acô (1.), tu rentreras cela.

Rejougnes lis eisino,

L'avé, li poucèu, li galino.

F. DU CAULON.

SE REJOUGNE, V. r. Rentrer.se renfermer.se coucher ; s’habiller proprement, v. atrenca.

Anen nous rejougne, rentrons chez nous.

REJOUN, REJOUNCH (a.), REJUN (rh.), REJUNT (1.), OUNCHO, UNCHO, UNTO, part, et adj. Rejoint, ointe ; ramassé, rangé, serré ; réservé ; couché, enterré, ée. On dit aussi, mais abusivement, rcjougncgu (rh.), rejougnu, rejouinu (m.), rcjoungut, rejungut (1.), rejugni (d.), rejugnit (1.), udo, iao.

Me sièu rejouncho, je me suis habillée décemment; roumpeduro rejouncho, fracture réduite ; l’ai rejoun dins uno pajo, je l’ai rédigé en une page ; fau ren leissa de mau rejoun, il ne faut rien laisser en voie, v. mau-rejoun; mena rejoun, mener avec ordre, ' conduire en règle ; boufa rejoun, souffler avec précision dans un instrument à vent; teni rejoun, tenir serré, garder à vue ; se teni rejoun, rester chez soi; es rejoun, il est mort et enseveli. R. re, jougne.

Tresor dóu Felibrige
REMS (rom.Rems, Remps, lat. Rhemi), n. de 1. Reims, ville de France.

Lou sacre dou rèï se fai à Rems.

ARM. PROUV.

Remubla, v. remoubla.

Tresor dóu Felibrige
REIAUTA, s. f. v.Royauté, reinage. Lou manlèu de la reiaula.

S. LAMBERT.

E vosto reiaula n’aura pas sa parièiro.

A. ARNAVILELE.

R. reiau.

Tresor dóu Felibrige
RASCLA, RACLA RASCLIA, RACLIA(lim. d.), (d.), RASCA, ARRASCLA (g.), CARRASCLA (bord.), (cat. esp. rascar, it. raschiarc, b. lat. raesgare, angl. rake), v. a. Racler, ratisser, v. es carra ; raser de très près, v. frega ; herser, aplanir, v. erpia ; supprimer, décaver, v. escoufia ; prendre à la gorge, en parlant d’une boisson, v. ramouna ; décamper, déguerpir, v. patuscla.

Rascla ’n porc, épiler un cochon ; rascla ’n pcis, .écailler un poisson ; rascla de rabo, ratisser des raves ; rascla la paret, rascla li muraio, frotter contre le mur, raser les murailles ; rascla la cliaminèio, ramoner la cheminée ; rascla lou davans d’un oustau, regratter la façade d’une maison ; rascla ’no vigno. couper les herbes d’une vigne ; rascla ’n bastoun, polir un bâton; rascla de cano, rascla de canellos (L), garder les manteaux, croquer le marmot, attendre longtemps ; être sans amante; s’enfuir sans dire mot, v. rasclet; rascla lou navèu, écorner son bien ; rascla de davans, dévorer le chemin, courir vite ; rascla de bouto', racler le tartre des tonneaux ; mando-lou rascla de bouto, envoiele faire paître ; rascla ’no nouvello, démentir une nouvelle ; aquelo rasclo, cellelà est drôle.

La mort esninclio pèr uno asclo E don viôuloun enterin rasclo.

NERTO.

RASCLA, RASCLAT (1. g.), ADO, part, et adj. Raclé ; ruiné, ée.

Abil rascla, habit râpé ; rascla per lifedo, brouté par les brebis; aeô ’s un poun rascla, c’est un point réglé. R. rasclo.

Tresor dóu Felibrige
REGREIAMEN, REGREI.IIAMEN ^d.), REGRELHO.VIEN(1. g.), s. m. Action de germer de nouveau, pousse nouvelle, renouveau, v. nouvelun, rebroutun, regréu, rcjit.

Vostro renaissenço dèu èsse le regrelhomen de lour libertat.

A. POURÊS.

R. regreia.

Tresor dóu Felibrige
RANDE, RANDAL RANDALME (1.) ,(g.), RENDE, RENDRE, RONDE (rouerg.), (rom. rando, cat. randa, bordure, esp. randal, lacis, ail. rand, bord), s. m. Haie, haie vive, v. bouissounado ; clôture faite avec des buissons et des pieux ; rangée d’arbres qui borde un champ ; lisière des bois, bordure, en bas Limousin et Gascogne, v. clausuro, randello, sebisso.

Taialou rande, tailler la haie; Ixorande, l'io-rknde, chèvrefeuille.

Outro que lou randal es tout claufit de ligno.

P. DE COBTÈTfc.

Pès randals on entend piéuta lou passerai.

J. CASTELA.

PROV. LANG. Disl'Evangèli : aimo pla loun vesi, Mais fagues pas de toun rande un cami. PROV. LIM. Si n’èro lous randals, se fariù de bèls doumaines.

Randè, v. rendié.

Tresor dóu Felibrige
REFREJADURO,f. s.s. f. Partie refroidie, v. refregido.

Que vous preserve la naturo De pariero refrejaduro.

LOU TRON Dfe L’ÈR.I

R. refreja.

Tresor dóu Felibrige
RUBI(rom. roya, roia, roga, cat. roja, it. robbia, esp. lat. rubia), s. f. Garance, plante, v. garanço, lisari ; garance sauvage, v. arraparello, rais-restbu, rapeguiiu, reboulo, sauno-lengo ; pour marrube, v. marrùbi.

Pela la rùbi, rober la garance, enlever l’epiderme de sa racine ; li rùbi, les rubiacées.

Tresor dóu Felibrige
REGUIE, HEGUIE (1.), (cat. s. m.rcguera), Ruisseau des rues; rigole d’arrosage qui introduit l’eau dans les raies d’une plate-bande, v. canau, regolo.

Passo au beu milan déu reguié.

Car tout s'engruno à toun quartié.

C. FAVRE.

De nostes verds jardis lous reguiès d’aigo lindo.

P. FÉLIX.

A Beaucaire (Gard), il y a lou pont dôu Reguié. R. rèc ou eiguié.

Reguiéule pour rat-gréule.

Tresor dóu Felibrige

Voir dans le term'Òc

Smartphones

dicod'Òc & verb'Òc pour smartphone

Android

Clavier prédictif en occitan

Orthographe

Correcteur orthographique en occitan