Lettre de liaison :

La Passem : 600 km courus en relais, et des liens renforcés

La Passem 2022

Du 2 au 5 juin derniers, de jour comme de nuit, sans s'arrêter pendant 600 km, le « ligam » s’est transmis de main en main à travers le Sud Gascogne, à savoir les Landes, le Bas-Adour, la Bigorre et le Béarn, traversant ainsi 170 communes.

À chaque kilomètre parrainé à 100 € chacun, le réseau associatif s’est mobilisé comme jamais pour trouver des mécènes, qu’il s’agisse d’institutions, d’entreprises, d’associations, de clubs sportifs ou de simples particuliers, tous attachés à notre langue et culture. Cette cagnotte servira à financer des projets en faveur de la langue occitane sur le territoire qu'elle a traversé.

De très nombreuses animations ont marqué le passage de La Passem : concerts, bals, cantèras, lectures, jeux et autres initiatives pour donner à connaître la langue et culture propres du pays. C’est alors avec une joie débordante que petits comme grands, sportifs et moins sportifs ont couru sans jamais s’arrêter (même au beau milieu de la nuit ou sous la pluie ou la grêle !) à pied, à bicyclette, en échasses, à cheval ou en trottinette !

L’arrivée s’est faite à Pau, place Royale, dimanche 5 juin où le message secret caché au creux du « ligam » a été révélé par son autrice, Thérèse Pambrun.

  • Découvrir le message :

Le Congrès permanent de la langue occitane a contribué à hauteur de deux kilomètres, un à Pau, pour la région Nouvelle-Aquitaine, et un autre à Tarbes, pour la région Occitanie, et a tenu un stand à l'arrivée pour montrer au public venu nombreux les outils numériques existants en langue occitane.

On ne peut que féliciter l'association Ligams, ainsi que tous les bénévoles qui y ont contribué, pour cette belle réussite populaire, et cette sensibilisation festive à notre langue et culture vers un public qui méconnaît trop souvent la richesse du pays où ils vivent.

En souhaitant que cette initiative s’étende à un territoire de plus en plus large à chaque édition !