Le linguiste et écrivain occitan Pierre Bec nous a quittés

Pèire Bec

Pierre Bec, le grand linguiste et écrivain occitan, nous a quittés ce lundi 30 juin 2014.

Né à Paris en 1921 d’une mère créole et d’un père gascon ; il a passé son enfance et son adolescence au pays de son père, Cazères-sur-Garonne (Comminges).  Maître de conférences, puis professeur à l’université de Poitiers où il a enseigné jusqu’à sa retraite en 1989, il a présidé pendant dix-huit ans, de 1962 à 1980, l’Institut d’études occitanes, dont il a été l’un des fondateurs.

Il est et restera notamment celui qui, avec Jean Séguy et Jean Bouzet, aura œuvré à l’adaptation de la graphie classique occitane (appelée également « normalisée ») pour la variante gasconne.

Quelques unes de ses œuvres les plus remarquables : La langue occitane (collection Que sais-je ?, 1963), “Petite nomenclature morphologique du gascon” (1959), Les interférences linguistiques entre gascon et languedocien dans les parlers du Comminges et du Couserans (1968) ; ou encore, pour l’aspect littéraire : Contes de l’unic (1977), Lo Hiu Tibat (1978).

Lo Congrès rend aujourd’hui hommage à un des plus grands spécialistes de la langue occitane et à l’un de ses plus ardents promoteurs.