Appel à mobilisation de la Coordination pour la langue occitane

Anèm òc !

La langue occitane est classée par l’UNESCO comme une des langues en « sérieux danger d’extinction ». Face à ce péril grandissant et aux risques de régression qui menacent notre langue la « Coordinacion per la lenga occitana » appelle à une mobilisation citoyenne pour une grande manifestation sociale et revendicative en faveur de l’occitan le samedi 24 octobre 2015 à 14 h à Montpellier.

En effet, depuis 2005, la Coordination n’a cessé d’alerter les pouvoirs publics sur l’urgence de mettre en place une politique linguistique publique cohérente et volontariste pour la transmission et le développement des langues régionales (et donc de l’occitan), sur la nécessité d’une loi qui officialise leur reconnaissance et leur garantisse un statut juridique légal propice à leur expansion.

Les manifestations de Carcassonne (2005 et 2009), Béziers (2007), et enfin le dernier rassemblement de 2012 qui avait réuni 30 000 personnes à Toulouse, ont révélé l’existence d’une véritable demande sociale pour la présence de l’occitan dans la vie publique.

Cependant si cette série de manifestations a permis quelques avancées, les progrès n’en demeurent pas moins bien insuffisants.

Si plusieurs collectivités territoriales ont pris conscience de la nécessité de mettre en place des mesures en faveur de l’occitan, l’Etat refuse toujours, quant à lui, d’assumer ses responsabilités sur cette question.

La crise ne doit pas servir de prétexte à rayer la question des langues régionales du débat public, à faire régresser les moyens mis à disposition pour leur développement.

Mais où sont donc passées toutes les belles promesses ?

Entre autres : La promesse n° 56 : « Je ferai ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires » ? Une majorité de députés avaient voté le principe de la Ratification de la Charte européenne, mais depuis… plus rien !

D’autre part, nous venons de subir une réforme territoriale qui n’a nullement tenu compte de la dimension linguistique de notre territoire.

Sans oublier la toute dernière qui vient de sortir ! Comment accepter une réforme des collèges qui est quasiment la programmation de la disparition effective de l’enseignement des langues régionales, dès 2016 ?

En conséquence, la « Coordination pour la langue occitane » lance à nouveau un appel à mobilisation pour tous ceux qui revendiquent la préservation et le développement de la langue occitane (patrimoine immatériel de l’humanité) que nos territoires ont en partage.

Nous devons affirmer une fois de plus les droits de notre langue et sa légitimité !

« Anem Òc ! per la lenga occitana ! ». Totei a Montpelhier lo 24 d’octòbre de 2015 !

La Coordination