Communiqué du président du CIRDOC

Lo CIRDÒC

Patrick Roux, président du CIRDOC, publie un communiqué après l'annonce de la Ville de Béziers de se retirer du syndicat mixte qui gère l'établissement.

En voici le texte :

« COMMUNIQUÉ 10/11/2016
Conférence   de   Presse   de   Patric   Roux,   Conseiller   régional   de   la   Région   Occitanie   /   Pyrénées-Méditerranée, délégué   à   la   langue   et   culture   occitanes   et   Dolorès   Roqué,   Conseillère   régionale,   membre   du   Conseil d'administration du CIRDOC.

Le CIRDOC menacé par la décision du Maire de Béziers

Par courrier en date du 14 septembre dernier le Maire de Béziers Robert Ménard fait savoir à la Région Occitanie   /   Pyrénées-Méditerranée   sa   décision   de   se   retirer   du   syndicat   mixte   de   gestion   du   Centre Interrégional de Développement de l'Occitan à compter du 1er janvier 2017.

La décision unilatérale du Maire de Béziers met aujourd'hui en danger une institution culturelle de premier plan et rompt avec 40 ans d’engagement de la Ville de Béziers, quelles que soient les majorités, envers le CIRDOC.

Le CIRDOC, pôle associé de la Bibliothèque nationale de France, assure la fonction d'institution culturelle de référence, tête de réseau nationale et acteur de la coopération internationale pour la sauvegarde, l'étude et la valorisation du patrimoine et de la culture occitans. Le patrimoine culturel occitan représente un trésor, étudié et admiré dans le monde entier pour sa contribution à l'histoire de la pensée et de la littérature européennes. La promotion de la culture occitane est porteuse de valeurs partagées de tolérance et de respect de la diversité des langues, des cultures et des identités considérées comme une richesse pour une société et son avenir.  La volonté de désengagement total exprime un choix indéniablement politique de la part du Maire de Béziers.

Lors de la conférence de presse organisée par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée le 8 novembre au CIRDOC, Patric Roux, conseiller régional délégué à la langue et à la culture occitanes a réaffirmé « le soutien sans faille de la Région à une institution publique qui œuvre non seulement à la sauvegarde d’un patrimoine et la promotion d’une culture d’intérêt mondial mais surtout contribue par ses actions quotidienne de service public à l’épanouissement de tous, quels que soient leur origine, par l’accès aux savoirs et à la culture, et à la promotion des valeurs de «  convivéncia » et de vivre-ensemble. Nous continuerons d’assumer pleinement l’héritage et le destin d’une culture occitane sans cesse enrichie de sa situation de carrefour millénaire de l’Europe et de la Méditerranée. »

L’annonce   du   retrait   de   la   Ville   en   pleine   préparation   budgétaire   pour   2017   crée   une   situation   de   crise statutaire et de menace pour l’avenir du CIRDOC, ses collections, la continuité de ses missions de service public ainsi que la situation de ses salariés. Avec plus de 150’000 œuvres et documents du Moyen Âge à nos jours,   98   collectivités,   institutions,   universités   et   associations   partenaires,   des   dizaines   de   milliers   de bénéficiaires   chaque   année,   le   CIRDOC   doit   retrouver   au   plus   vite   une   situation   politique,   statutaire   et financière qui lui permette de continuer à assurer ses missions.  »