Les variétés de l'occitan ont leur subtag à l'IANA

IANA

Dorénavant, les informaticiens pourront indiquer à une machine la variété et la graphie d'un texte en occitan d'une manière reconnue internationalement. Ceci grâce aux subtags déposés par le Congrès auprès de l'IANA.

L'IANA est l'autorité qui gère les ressources protocolaires d'Internet comme les noms de domaines. Mais elle s'occupe aussi des codes standards qui représentent les langues et leurs variétés dans les programmes informatiques.

Jusqu'à présent en informatique, il n'existait pas de protocole international pour faire la différence entre, par exemple, un texte en occitan provençal et un texte en occitan limousin. Les deux avaient l'étiquette « oc ». C'est pour répondre à cette nécessité que le Congrès, en concertation avec les autres acteurs du numérique occitan, a ouvert une démarche auprès de l'IANA. Elle a permis de faire enregistrer les variétés et sous-variétés les plus utilisées par les informaticiens qui travaillent dans le domaine de l'occitan.

La demande du Congrès a été acceptée par l'IANA et, depuis le mois de juin 2018, 10 subtags de variétés et sous-variétés, ainsi que 3 subtags de graphies pour l'occitan sont disponibles dans le registre de l'IANA.

Accéder au registre de l'IANA