Le Congrès contribue au Libre et à l'open source

Le Congrès contribue au Libre

Depuis plusieurs années, Le Congrès verse des parties de ses réalisations pour les logiciels libres.

Dernièrement, par exemple, nous apportons des contributions notables au traducteur open source Apertium.

Pour les langues peu dotées comme l'occitan, les ressources libres et les logiciels open source sont une aide indispensable. Cela permet à chacun de bénéficier du travail des autres, et de faire profiter à tous de son travail propre. Pour l'occitan, cela permet de travailler en commun pour la langue, mais aussi de bénéficier de travaux réalisés pour d'autres langues.

Par exemple, Le Congrès a réalisé ses claviers prédictifs à partir du logiciel libre AnySoftKeyboard et son traducteur Revirada (à paraître) sur la base du traducteur open source Apertium Il a également utilisé des données de Wikipèdia pour son dictionnaire des gentilés.

En contrepartie, depuis plusieurs années, Le Congrès porte sa pierre à l'édifice en mettant à disposition des ressources ou sa main d'œuvre à destination de la communauté du Libre. Nous avons participé à construire la première version de l'outil Lingua Libre, la médiathèque linguistique participative de Wikimédia France, et y avons fait enregistrer plus de 20 000 mots occitans que chacun peut retrouver dans Wikimedia Commons.

Le Congrès a créé deux programmes pour aider à contribuer a Wikidata : AitalVivemBot, qui permet de verser automatiquement des lexiques a Wikidata Lexèmes, et Aitaldisem, un petit jeu pour relier des lexèmes au concept qu’ils représentent.

Sur le Github du Congrès, vous trouverez aussi de petits programmes et des notices qui peuvent aider à créer des ressources pour les langues peu dotées (un phonétiseur, des corpus audios alignés, des lexiques de formes fléchies).

Nous proposons au téléchargement sur notre site web tous nos toponymes au format libre ODbL, ce qui a permis à OpenStreetMap de les intégrer à sa carte en occitan.

Enfin, dernièrement, Le Congrès apporte une forte contribution à Apertium, dans le cadre de la création de son traducteur Revirada. Nous avons utilisé les données et les programmes d'Apertium pour créer Revirada et à présent, toujours en suivant la philosophie d'enrichissement mutuel, nous sommes en train de verser une partie de notre travail à Apertium.

Nous avons amélioré les paradigmes de conjugaison et de déclinaison du dictionnaire monolingue et y avons versé environ 250 000 mots occitans. Nous avons également ajouté 10 000 paires de traductions issues de notre dictionnaire Basic. À l'aide de la communauté Apertium, nous en sommes à présent à l’amélioration des règles de sélection lexicale et de désambiguïsation morphosyntaxique et nous aidons Hector Alòs à enrichir le post-traitement des phrases occitanes.

Grâce à ce travail, Apertium pourra bientôt proposer dans son traducteur la variété gasconne, en plus de la languedocienne et de l'aranaise qu'il offrait déjà.

Si vous souhaitez, comme Le Congrès, contribuer à la galaxie du Libre, vous pouvez découvrir l'activité pédagogique « Réaliser un dossier multimédia avec les outils de Wikimedia » proposé sur le site pedagogia.locongres.com ou chercher s’il y a des tâches qui vous intéressent sur le site Wikimedioc.