Nouveau clavier de norme volontaire DGLFLF et Afnor

Navèth clavèr de la DGLFLF

La DGLFLF et l'AFNOR (Association Française de Normalisation) viennent de publier, ce 2 avril, une nouvelle norme d'application volontaire sur le clavier français.

L'objectif de cette réforme normative ? Nous offrir un clavier plus ergonomique, adapté aux nouveaux usages, et aussi orienté vers le plurilingüisme en prenant en compte les langues régionales, dont l'occitan.

Après plusieurs concertations entre experts, universitaires, associations d'usagers, fabriquants et représentants du ministère depuis 2015, une enquête publique d'envergure fut réalisée en 2017, qui reçut une forte participation via les réseaux sociaux.

Finalement, 2 propositions de claviers en sont ressorties :

- l' « Azerty amélioré » : la disposition ne change pas et ce ne sont que quelques symboles et signes qui sont plus ergonomiques (accents, point médian, tilde, arrobase, ...)

- le « Bépo », qui refonde complètement la disposition des touches, mais jugé le plus ergonomique, adapté pour plusieurs langues latines d'Europe et pour les programmateurs, déjà adopté par une communauté d'adeptes.

Bien sûr, ces deux modèles ne remplaceront pas celui que nous avons déjà : il s'agit bien d'une norme volontaire, pour ceux qui en font le choix. Une belle avancée sur un modèle qui était inspiré sur les machines à écrire du siècle passé.

Retrouvez ici la vidéo explicative du ministère :