Lettre de liaison :

Signature de la convention Linguatec pour les universités

convention Linguatec pour les universités

Les universités publiques de Saragosse, Navarre, Pays Basque et Pau ont signé une convention pour l'utilisation des outils technologiques pour l'aragonais, le basque et l'occitan développés par le programme Linguatec.

Le 20 janvier dernier a eu lieu la signature de la convention de collaboration entre les universités de Saragosse, de Pau, du Pays basque et l'Université publique de Navarre ainsi que la Fondation Elhuyar, dans le but de promouvoir les outils technologiques et les applications développés dans le projet Linguatec, pour les langues basque, aragonaise et occitane.

La signature a eu lieu à Jaca, où les personnes suivantes étaient présentes : le recteur de l'Université de Saragosse, José Antonio Mayoral ; le recteur de l'Université du Pays basque, Eva Ferreira ; le recteur de l'Université publique de Navarre, Ramón Gonzalo ; la directrice exécutive de l'Alliance européenne UNITA de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, Sabine Forero-Mendoza ; le coordinateur général d'Elhuyar, Jon Abril ; le maire de Jaca, Juan Manuel Ramón et le directeur général de la politique linguistique du gouvernement d'Aragon, José Ignacio López Susín.

La convention établit la ligne à suivre par les entités collaboratrices du projet européen Linguatec, qui vise à développer des outils innovants dans le processus de numérisation de l'aragonais, du basque et de l'occitan, ainsi que l'accès multilingue aux contenus par les utilisateurs finaux.

Elhuyar, entité dont l'objectif est de développer la science et la langue basque, mettra à la disposition des universités les applications technologiques développées pour les langues basque, aragonaise et occitane.

Il s'agit notamment des technologies de traduction automatique, de reconnaissance et de synthèse vocales qui ont été intégrées dans des applications telles que des barres téléchargeables pour Google Chrome et Firefox, des plugins pour des CMS tels que WordPress, des correcteurs, des APPs de traduction automatique et des audioguides accessibles multilingues (Elia, Traduze, Aragonario, AdituVotz, ReVOc, LinguaPir, Revirada...).

Les universités publiques collaboreront à l'évaluation et à l'amélioration des ressources, ainsi qu'à la génération d'idées et de projets en intelligence artificielle pour de futurs développements qui contribueront à améliorer la gestion multilingue.

Afin d'atteindre les objectifs, un comité de suivi conjoint sera mis en place, qui se réunira sur une base annuelle.

Il représente un progrès sur la voie ouverte par les membres du consortium Linguatec lorsque, dans le cadre du congrès transfrontalier Linguatec en juin 2021, ils ont signé le manifeste fondateur du réseau d'excellence en intelligence artificielle pour la construction d'une infrastructure linguistique transfrontalière, inclusive, multilingue et intelligente.