Lettre de liaison :

Questionnaire PQVNL aux candidats à l’élection présidentielle 2022

Questionnaire PQVNL 2022

Le collectif Pour Que Vivent Nos Langues a envoyé aux candidats à la présidence de la République en janvier un questionnaire pour connaître – et faire connaître publiquement – le positionnement de chacun d’entre eux sur les langues régionales.

Après un bref historique des mesures récentes en faveur et contre les langues régionales, 6 questions leur sont donc adressées :

  1. Si vous êtes élu, proposerez-vous une révision de la Constitution en faveur des langues régionales ? Si oui, quelle(s) modification(s) proposerez-vous, et à quelle échéance ?
  2. Si vous êtes élu, mettrez -vous en place un statut et des moyens spécifiques pour les langues régionales dans l’enseignement ?
  3. Quelle est votre position par rapport à [la] reconnaissance [de co-officialité] ? Si vous y êtes favorable, quelles mesures mettrez-vous en place pour y parvenir ?
  4. En complément de la modification de la Constitution en France, ferez-vous ratifier, dans le respect des droits fondamentaux et sans clause interprétative, la Charte du Conseil de l’Europe sur les langues régionales ou minoritaires de 1992, signée par la France mais toujours pas ratifiée ?
  5. Ferez-vous respecter ces deux articles de loi [312-10 et 312-11-2 du code de l’éducation] pour que l’enseignement de la langue régionale soit effectivement « favorisé » et « proposé » « à tous les élèves » dans les territoires concernés ?
    Ferez-vous en sorte, avec les moyens nécessaires, que tous les rectorats et régions concernés mettent en œuvre les conventions prévues par la loi pour le développement de cette offre généralisée ?
  6. Prendrez-vous les décisions nécessaires pour que les moyens financiers et humains en faveur des langues dites régionales soient augmentés afin qu’ils soient plus en rapport avec leurs besoins et les enjeux qu’elles représentent ?

Nous vous tiendrons informés dès qu’une ou plusieurs réponses auront été apportées publiquement. Affaire à suivre.