Letra de ligason :

Diccionari occitan

Resultats de la recèrca (10000) :

ARAGOUNES, ESO(esp. port.Ar agonis, esa, Aragonez, eza, b. lat. Aragoncnsis), adj. et s. Aragonais, aise.

Rasin aragounes, variété de raisin noir, v. catalan. R. Aragoun.

Araguè pour haraguè, fraguié ; arai, v. rai.

Tresor dóu Felibrige
ARGOUNES, ESO,adj. s.adj. et s. Habitant d’Aragon (Aude), v. manjo-cagarot. R. argou.

Argous, v. arbous.

Tresor dóu Felibrige
ARGOUn.(rom. Araguo), n. de 1. Aragon (Aude).

Argouagno, v. grouagno.

Tresor dóu Felibrige
RICOME(rom. ric-hom, esp. rico-ombre, v. fr. riche-homme, baron aragonais), n. p. Ricome, nom de fam. méridional.

Tresor dóu Felibrige
ARAGOUN, ARAGOU(L), (rom. Aragon, Arago, cat. Aragô), s. m. Aragon, province d’Espagne; Aragon, Darragon, Arago, noms de fam. catalans et roussillonnais.

Poire d’Aragoun, Pierre III, roi d’Aragon, protecteur des lettres provençales et troubadour lui-même, tué à la bataille de Muret, en défendant le comte de Toulouse contre Simon de Montfort. L’Aragoun est le nom que porte encore dans les cadastres le champ de bataille de Muret ; Jaume d'Aragoun, Jacques I", roi d’Aragon, comte de Melgueil et de Maguelone, fils de Pierre III d’Aragon et de Marie de Montpellier, né dans cette ville en 1208, surnommé lo Conquistador à cause de ses victoires contre les Maures.

Tresor dóu Felibrige
MANJO-CAGAR AU, MANJO-CAGAROT(mangeur d’escargots), s. m. Sobriquet des gens de Lieuran (Hérault) et d’Aragon (Aude),

Tresor dóu Felibrige
ALAGOUN(cat. esp. Alagon,t b. lat. Alagonia), n. p. Alagon, nom d’une famille provençale originaire d’Aragon.

Tresor dóu Felibrige
TRAGOUN, ESTRAGOUN, ESTRAGOUL (1.),(rom. draguntea, v. fr. targon, esp. port. aragontea, cat. dragonaria, lat. dracontium), s. m. Estragon, plante.

Garni l'ensalado emi de tragoun, mettre de l’estragon dans la salade.

Tresor dóu Felibrige
PARANGOUNAv. a.(it. parangonare), v. a. Paragonner ; t. d’imprimerie. R. parangoun.

Parangre, parangroto, v. palangre, palangroto ; paranlèle, v. paralèle.

Tresor dóu Felibrige
CORSO(rom. cat. esp. Corsega, it. lat. Corsica), s. f. Corse, île.

Le roi René s’intitulait rey de Jérusalem, de Aragon, de ambas las Sicilias, de Valencia, de Sardenha e de Corsega. Les géologues croient que cette île fut réunie jadis au continent de la Provence.

Tresor dóu Felibrige
SAUVE-COUNDU(rom. salvconduch , sal conduy, sau conduch, saubconduit, port. salvo-conducto, esp. salvocondulo, it. salcondotto), s. m. Sauf-conduit, v. coundu, guidage.

Tireron en Aragon am sal-conduch del rei.

B. BOISSET.

Tresor dóu Felibrige
ROTO(rom. cat. esp. it. port. lat. rota, roue), s.,f. Rote, juridiction de Rome; ancien instrument de musique à cordes, v. violo ; la jota, danse aragonàise ; dorée, poisson, v. rato.

Lou tribunau de la Roto. tribunal qui existait à Avignon, au temps des vice-légats.

La roto quepourtavo, la leniô ’n bandoulièiro.

H. BOUSQUET.

Rotou, v. ratoun.

Tresor dóu Felibrige
LOUDEVO, LOUDEBO LOUÈBOet (1.), (rom. Lodeva, b.' lat. Luteba, Luteva, Loteva), n. de 1. Lodève (Hérault), ancien évêché, ancienne vicomté, patrie du cardinal de Fleury.

Guihèn de Loudevo, Guillaume de Lodève, amiral de Philippe le Hardi, qui fut battu par Roger de Loria, commandant de la flotte de Pierre lil d’Aragon.

Tresor dóu Felibrige
VENASCO b. lat.(it. Venasche, Venasca, Vennasca, Vendasca, lat. Vindasca), n. de 1. Vénasque (Vauclusel ; Vénasque, ville de Piémont; Vénasque, ville d’Aragon.

PROV. A Venasco La plus bello fai la masco ;

A Malo-Mort

La plus bello fai mau de cor.

— Es la rèsso de Venasco, toujour rouviho. Venasou, v. venesoun.

Tresor dóu Felibrige
SANCHO, SANCHETO(rom. Sancia, b. lat. Sanxia), n. de f. Sancie, Sanche, Sance, nomg de femme usités au moyen âge en Catalogne et Provence.

Sancho d’Aragoun, Sancie d’Aragon, épouse de Raimond VII, comte de Toulouse ; Sancho de Prouvènço, Sancie, fille de Raimond-Bé-,

rençer IV, épouse de Richard, duc de Cèrnouille8.

Tresor dóu Felibrige
SARAGOUSSO, SARAGOUSTO(rom. Saragossa, Salaros, cat. Çaragoça, esp. Saragoza, lat. Coesar-Augusta), n. de 1. Saragosse, capitale de l’Aragon ; Saragousso, près Les Pennes (Bouches-du-Rhône).

Aquels doubles ducats que fan en Saragousso.

A. GAILLARD.

Vouguèt intra dins Saragousso.

D. SAGE.

Tresor dóu Felibrige
TRASLAT, TRAXSLAT(1.), (rom. traslat, translat, cat. trasltat, port. esp. traslado, lat. translatus), s. m. Copie, transcription, traduction, v. côpi, double.

Un translat public de la caria del matrimoni de madona Maria e de mossen l>. d'Aragon.

A RCII. DE MONTPELLIER.

Tresor dóu Felibrige
JAUME, JAN.ME(1.), JAMES(b. périg.), (rom. Jaume, Jamme, Gaumes, Jasme, Jacme, Jacmes, Jagmc, Jaime, cat. Jaume Jacme, angl. James, it. Giacomo, lat. JacobusJ, n. d'h. Jacques, v. Jaque ; Jaume, Jeaume, Jammes, Jaime, noms de fam. provençaux.

Jaume d’Aragoun, Jacques d’Aragon, troisième mari de la reine Jeanne ; Jaume lou Counquistairc, v. à counquistaire.

Tresor dóu Felibrige
CARIGNANO, CALIGNANO, CALIGNADO, S. f.

Variété de raisin noir, à grains ovales, qui produit un excellent vin. Ce cépage, cultivé dans l’Hérault, est appelé crignana en Espagne et originaire, dit-on, de Cariniano en Aragon, v. bos-brun.

Omit es lou teins passât quand, am ma carignan».

Pinlàvi tout lou jour !

3. LAURÉS.

Carigno, v. calignado ; canhoun, cawmou, v. carrihoun ; Carilha, carilhado, v. caleia, caleiado ; carimounio, v. ceremôni.

Tresor dóu Felibrige
DUCAT (rom.ducat, dugat, duguat, dugatz, lucat, cat. ducat, esp. port, ducado, it. ducato, lat. ducatus), s. m. Duché ; palais ducal ; ducat, monnaie.

Lou ducat de Guiano ou d'Aquitàni, le duché deGuienne ou d’Aquitaine.

Sous péus lusènts coumo un ducat Tènon qu li plas estacat.

C. BRUEYS.

Si va fasès, Brandin vous douno Au-mens très cènt doubles ducats.

G. ZERBIN.

Doubles ducats d’Espagno.

J. ROUDIL.

PROV. Rous coume un ducat.

Les « ducats d’or », frappés à Naples, à Milan, dans les États du Pape et en Aragon, avaient cours en Provence. R. duc.

Tresor dóu Felibrige
PARANGOUN, PARAGOUN(niç.), (cat. esp. parangon, it. paragone), s. m. Parangon, comparaison , v. coumparesoun ; type ; t. d’imprimerie; pour sarment vert, v. aparoun.

L on eslimo en efèt moussu de Mount-Ferrié L’unique parangoun das braves genlilomes.

D. SAGE.

Es pièi rèn lou bonur d'aquest viéure mourlau En parangoun d’aquéu de l’ange.

A. CROUSILLAT.

Tresor dóu Felibrige
LUNO esp.n.(rom. cat. lat. Luna), n. de 1. Luna, ville d’Aragon.

Pèire de Luno, Pierre de Luna, antipape à Avignon sous le nom de Benoit XIII. Luno-campano pour inulo-campano ; lu-

nosou, v. lunesoun ; lunot, lunoto, v. lignot, lignolo ; lunotiè, v. lunatié; luns, v. diluns ; lunsòu, v. linçòu ; lunta, v. ouncha ; luo, v. luno ; luo pour l’uo, l’uno ; luò, luoc, v. liò ; luordeja, v. lugardeja; luou, luour, v. lusour ; lupa, v. lipa ; lupas, v. lapas; lupego, lupegue, lnpejo, v. upego.

Tresor dóu Felibrige
MUREr(rom. Murel, b. lat. Murcllum), n. de 1. Muret (Haute-Garonne), ancienne capitale du comté de Comminges, patrie du compositeur Dalayrac et du maréchal Niel, célèbre par la bataille où Simon de Montfort vainquit les Provençaux unis aux Catalans, et dans laquelle fut tué Pierre II, roi d’Aragon (12 septembre, 1213).

Lou poueto Muret, Marc-Antoine Muret, érudit et poète latin (1526-1585), né à Muret, près Limoges.

Tresor dóu Felibrige
CARAGÒU, CALAGÒU, GARAGÒU CARAGOL,(m.), CAGARAU, CAGAROL, CAGAROT (L), CARCOLH (b.), (cat. caragol, esp. caracol), s. m. Escargot, gros escargot, hélix aspersa (Lam.), v. escaragàu, cacalaus, coutard; buccin, trompe marine, v. bièu petit pot, petit vase, v. cacaraulet, carajôu.

N’aurié just pèr crotimpa mié-cènt de caragou.

J.-F. ROUX.

Emb’ uno pouncho d’alabardo Anavon cassa eis caragèus.

c. BRUEYS.

Maniô-caqarot, sobriquet des gens d’Aragon (Aude).

Tresor dóu Felibrige
PALA, PARAn. v. a. v. a. et n.(m.), (rom. palar), v. a. et n. Enlever avec la pelle, nettoyer avec la pelle ; remuer la terre avec la pelle ; faire ses dents de devant, en parlant des animaux, v. paleja ; écobuer un champ, v. bousiga, fournela ; pour peler, v. pela.

Pala lou cubcrt, enlever la neige qui est sur le toit ; lou muou.a pala, le mulet a mis ses dents de devant.

PALA, PALAT (g. L), ADO, part, et adj. t. de blason. Palé, ée, qui porte des pals.

Lis armo d’Aragoun èron palado d’or e de sang, les armes d’Aragon étaient palées d’or et de gueules. R. paio, pau.

Palabès, palabe.ssa, palabeissa, v. palavès, palaversa; palabèsso, v. palavèsso ; palabira, v. palavira.

Tresor dóu Felibrige

dicod'Òc

Véder dens lo tèrm'Òc

Telefonets

dicod'Òc e verb'Òc taus telefonets !

Android

Clavèr predictiu en occitan

Ortografia

Correctors ortografics en occitan