Letra de ligason :

Diccionari occitan

Resultats de la recèrca (10000) :

ROUSA, ARROUSA (b.), v. n. Bruiner, enBéarn , v. blesineja ; pour arroser, v. arrousa.

PROV. Se n’ei plau, qu’ei arrouse, s’il ne pleut pas, il bruine. R. ros.

Tresor dóu Felibrige
GOULAGE, GOULATGE(g.), S. m. Gueule, appétit, gourmandise, v. goulaudiso.

Si vous èts gras e qu'aiats bèt goulatge.

NABÈRO PASTOUR. BEARN.

R. gouio.

Tresor dóu Felibrige
GUITOUfainéant: Qu'èm bous christiaas, mes bèt drin guitous. NAV. Nous sommes bons chrétiens, mais un peu fainéants. - Esp. « guitou », fainéant, vagabond.Lespy
SOUSSELA, SESSELEGA(montp.), (it. Solleticare), v. a. Chatouiller, en Languedoc, v. catigoula, catiha.

L’aigo que la refresco

Sesselego sas bellos cars.

0. BRINGUIER.

Tresor dóu Felibrige
AURINA, Aurinaruriner: Au liurar deu testament, Bertranet aurinave. ARCH. Au livrer du (en livrant le) testament, Bertrauet urinait. (Il s'agit d'un idiot).Lespy
Besiauadj. qui appartient à la communauté, qui est pour l'usage de la communauté. Abeurader besiau, l'abreuvoir pour les bestiaux de la communauté.Lespy
Egoassubst. sing. l'egoas, l'espèce chevaline; employé dans PS. avec lo baqueris et l'olhimi, qui signifient les bêtes de l'espèce bovine, de l'espèce ovine.Lespy
bourdèlsm.– Bordel; lieu de désordre, en désordre. Cade bèstie en soun courtau, cade pute en soun bourdèl, chacun à sa place (dic.). Palay (version provisoire)
liròt,-es.– Benêt, niais,-e. V. lholh, pilòy et lèri; s'ajoute, comme ce dernier à des n. de p. Jan-liròy, Bernàt-liròy.Palay (version provisoire)
quéquesf.– Action de bégayer, de bafouiller; V. quèc; dans l'expr.-: noû pas sabé dìsẹ quéque, ne savoir mot dire. V. chape, bourle. Palay (version provisoire)
JARNA,n.v. n. Maugréer, dire jarm, v. sacreja.

M avié fa jarna de bèu coup.

J.-B. GAUT.

Tresor dóu Felibrige
LENGUISTICAMEN, adv. D’après la linguistique.

Lenguislicamen, es bèn poussible qu aquest idiomo noun siegue qu’un sout-dialèite.

G. B.-WYSE.

R. lenguislico.

Tresor dóu Felibrige
MAI-DE—POüPOf. s.ïmère de sein), s. f. Nourrice, en Béarn, v. bailo, nourriço. Mai-de-serbo, v. maire-séuvo.

Tresor dóu Felibrige
GOUDARAU(b. lat. guadalerium, bénitier portatif), s. m. Ustensile de cuisine, gamelle, à Marseille, v. grasau. R. goudalo.

Tresor dóu Felibrige
Morboosmalade, atteint d'une affection; morbose, viciose o malaude. F. B. (Bête) atteinte d'une affection, vicieuse ou malade.Lespy
SABENCEscience, connaissance d'une chose: Saber per bone sabence. F. B. Savoir de bonne science (de science certaine) .Lespy
AHOUNIrépandre. -, dépenser, dissiper: Qu'ahouni tout lou soun bey. PAR.; Labastide-Clairence. (L'enfant prodigue) dissipa tout son bien.Lespy
BOUCHARDIGE, s. m. Couleur noire du museau,mâlpropretédu visage,v. brasto firaumo.

Soun oudou de vieiounge e de bouchardige.

X. DE RICARD.

R. bouchard.

Tresor dóu Felibrige
BOUCO-ROUJO, s. f. Spare gros oeil,sparus macropktlialinus(L-dc.), poisson de mer, v. dente, gros-uei. R. bouco, rouge.

Boucoto, v. bouqueto.

Tresor dóu Felibrige
BOUGKARIE, BOUGKABIÈ (1.), (v. fr.bouyrerie), s. f. t. libre. Sodomie (vieux), v. soudoumio.

Les Albigeois étaient acusés de bougrcme. R. bougre.

Tresor dóu Felibrige
BOUJO, f.s.s. Cranson drave, dans l’Hérault, v. caulet-bastard, cauletoun; pour gouge, ciseau, v. goujo.

Boujola, v. boujala.

Tresor dóu Felibrige
BRAVO,n.n. de 1. Braud (Gironde).

Père de Brau ou de Blai, nom d’un troubadour du moyen âge.

Tresor dóu Felibrige
BREDISSURO,f. s.s. f. Tranchefile, chaînette de fil blanc que l’on fait sur les brides, v. trencofilo. R. bred.

Tresor dóu Felibrige
BRISAXDIÉ, BRISANDIÈ (1.), m. Bouillonblanc.S. plante qui est employée en tisane contre les dartres) en Rouergue, v. bouioun-blanc. R. brisan.

Tresor dóu Felibrige
BRs. s. m.ISO-G c ACO, s. m. nrise-giace, eporon trun pont, v. avans-bè. R. brisa, glaço.

Tresor dóu Felibrige

dicod'Òc

Véder dens lo tèrm'Òc

Telefonets

dicod'Òc e verb'Òc taus telefonets !

Android

Clavèr predictiu en occitan

Ortografia

Correctors ortografics en occitan